Home

Le lieu du monde.
© Editions Médiapop, 2013.

Nathalie Sonntag signe chez Médiapop le récit singulier d’une lutte. L’auteure choisit pour atmosphère un monde en proie à un virus – le SAAS – dont l’expression est la disparition absolue du goût. Toutes les populations du globe sont touchées, les individus qui en sont victimes perdent instantanément le désir de s’alimenter et dépérissent. A l’instar des grandes vagues de peste, le SAAS fauche sans considération de lieu ni de classe.
Dans ce décor anté-apocalyptique, le héros, journaliste d’un quotidien à gros tirages, est à son tour contaminé. Il traverse le temps de ce qui semble être une irréversible infection et, par la perte de toute sensation gustative, c’est sa mémoire fondamentale qui est convoquée, d’abord bride après bribe, puis par pans entiers. Secouru par une amie photographe et un homme de ménage en souffrance, le héros se frotte à la survie par le souvenir. A la bordure de la métaphore proustienne, le goût s’apparente ici à la constitution psychanalytique de l’Homme. Le goût est éducation, socialisation, conscience. Et par conséquent, for intérieur. A la perte du goût se substitue irrémédiablement la perte de la vie. Déconstruisant le mécanisme du goût, qu’elle croque méthodiquement, l’auteure fait cheminer dans un parcours contraire le souvenir vers la sensation.
D’une certaine manière se retrouve ici ce qui anime les grandes oeuvres des combats menés contre le  »fait perturbateur » de la maladie, conduisant plus inexorablement à l’affrontement avec la mort, Angels in America et Parting glances en tête. Mais ce n’est là que notre interprétation. D’ailleurs, les interprétations sont pléthore, qui sillonnent le texte.
Par le biais d’un verbe médical, scientifique, mathématique, Nathalie Sonntag livre dans cet opus une litote du contemporain, où le sens se perd quand la mémoire n’est plus. Le lieu du monde, c’est aussi le gant relevé par le collectif, la mêlée  incertaine mais nécessairement victorieuse à ceux qui se soutiennent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s